Pente de Toiture

PAROLE D’EXPERT

Quels sont les types de couverture possibles ?

Ils sont choisis en fonction du style régional et des goûts personnels. Il existe plusieurs types de matériaux de couverture : les tuiles en terre cuite (plates, mécaniques ou canal), les ardoises, le zinc, mais aussi les bacs acier, les bardeaux d’asphalte, les tôles ondulées fibrociment sans amiante, le cuivre, le chaume, la lauze, le bois et le béton.

Quelles précautions au préalable ?

Quel que soit le type de couverture, il est primordial de respecter une pente minimale pour assurer l’étanchéité et pour que le ruissellement des eaux pluviales se fasse dans de bonnes conditions. Les pentes minimales admissibles pour les modèles standard sont données selon trois zones : zone I pour la côte méditerranéenne de faible altitude, zone II pour la zone atlantique inférieure à 500 m d’altitude et la zone III pour les altitudes supérieures à 500 m.

La France est divisée en 3 zones d’application des pentes minimales

(eu égard à la concomitance vent-pluie) En cas d’incertitude concernant la zone d’application, il est primordial de se reporter à la définition des zones ci-dessous.

ZONE I
  • Tout l’intérieur du pays, ainsi que la côte méditerranéenne, pour les altitudes inférieures à 200 m.
ZONE II
  • Côte atlantique sur 20 km de profondeur, de Lorient à la frontière espagnole.
  • Bande située entre 20 et 40 km, de la côte de Lorient à la frontière belge.
  • Altitudes comprises entre 200 et 500 m.
ZONE III
  • Côte atlantique de la Manche et de la mer de Nord, sur une profondeur de 20 km, de Lorient à la frontière belge.
  • Altitudes supérieures à 500 m et inférieures à 900 m.

Ces données conviennent pour les rampants dont la longueur de projection horizontale n’excède pas 12 m. Recommandations du DTU.

Zones d'application des pentes en France

Qu’en est-il de l’obligation d’isolation thermique ?

Depuis le 1er janvier 2017, lorsqu'un bâtiment à usage d'habitation, de bureau, de commerce, d'enseignement et d’hébergement hôtelier, fait l'objet de travaux de réfection de toiture importants, le maître d'ouvrage doit faire réaliser des travaux d'isolation thermique de la toiture ou du plancher haut du dernier niveau occupé ou chauffé conformément à l'article R. 131-28. Après travaux, la paroi isolée doit avoir une résistance thermique totale Rparoi ≥ 4 m2.K/W dans le cas d’un positionnement de l’isolant au droit d’un rampant de toiture et ≥ 4,5 m2.K/W dans le cas d’un positionnement de l’isolant au droit d’un plancher de combles perdus).

Quels travaux de réfection sont concernés ?

Il s’agit des travaux comprenant le remplacement ou le recouvrement d'au moins 50 % de l'ensemble de la couverture, hors ouvertures. L’obligation ne concerne pas les travaux de nettoyage, de démoussage et/ou d’imperméabilisation de toiture. Plus d’informations sur le guide d’application : ( http://renovation-info-service.gouv.fr/trouvez-un-professionnel)".

Conseils Negoguide

Pour une harmonie de votre couverture

Pour obtenir une belle couleur finale et éviter des taches de couleur sur la toiture, il est conseillé de panacher les tuiles ou les ardoises lors de la pose, en utilisant simultanément plusieurs palettes, afin de bien répartir les différentes nuances de fabrication ou couleurs naturelles.

PENTES MINIMALES ADMISSIBLES

Type de tuilesSituationZone d’application
ZONE I (m.p.m.)ZONE II (m.p.m.)ZONE III (m.p.m.)
Grand moule Protégée 0,30 0,30 0,45
Normale 0,35 0,45 0,50
Exposée 0,50 0,60 0,70
Petit moule Protégée 0,35 0,45 0,50
Normale 0,45 0,50 0,60
Exposée 0,60 0,70 0,75
Un écran de sous-toiture en protection

Afin d’éviter les infiltrations de neige poudreuse, les DTU en vigueur recommandent l’utilisation d’un écran de sous-toiture. Sa mise en oeuvre est également préconisée par le SNEST, afin de recueillir et de conduire à l’égout les éventuelles infiltrations d’eau et de protéger contre la pénétration de poussières et de suies.

Une toiture, ça s’entretient !

Le contrôle et l’entretien des couvertures doivent être réguliers. Pensez à vérifier régulièrement l’état de la charpente et du solin, retirez la mousse qui se forme sur la couverture, imperméabilisez vos tuiles.

Protection solaire extérieure

Des volets roulants extérieurs peuvent être fixés sur vos fenêtres de toit. Ils accompagnent la fenêtre dans toutes ses positions et protègent du soleil. Le produit doit être en conformité avec les dispositions de l’article 12 de l’Arrêté du 3 mai 2007 (RT dans l’existant). Les fenêtres de toit, installées ou remplacées, doivent en outre être munies de protections solaires mobiles conduisant à un facteur solaire maximal de 0,15. Seules les protections solaires mobiles extérieures sont réputées satisfaire à cette exigence.

RÉGLEMENTATION

Charpentes et ossatures bois

Le DTU 31.1. est un guide pour les charpentes en bois. Le DTU 31.2 est la référence pour les constructions à ossature bois et le DTU 31.3. est la référence pour les charpentes en bois assemblés.

Couverture

Règles selon trois zones climatiques pour réaliser la couverture de votre construction : le DTU 40.11 pour les couvertures en ardoise, le DTU 40.21 pour les tuiles mécaniques en terre cuite, le DTU 40.22 pour les tuiles canal, le DTU 40.23 pour les tuiles plates de terre cuite, le DTU 40.24 pour les tuiles mécaniques en

béton et le DTU 40.25 pour les tuiles plates en béton.

Accessoires de pose

Ces supports ainsi que les fixations, pointes et agrafes pour bois de couverture sont visés par le DTU 40.11, 40.2 et les Avis Techniques concernés. Les accessoires de couverture manufacturés (closoirs de faîtage ventilés, liteaux ventilés…) et les bandes adhésives relèvent de la procédure d’Avis Technique. À défaut, on se réfèrera aux notices des fabricants, établies sous leur responsabilité. Lorsque les bandes rigides sont métalliques, elles relèvent de la norme NF P 34-402.