Chauffage - Risque de foudre

Conseils Negoguide

Le risque de foudre

Selon leur zone géographique, les bâtiments sont plus ou moins exposés aux risques de foudre. Ainsi, les zones les plus exposées à la foudre (expositions élevées et moyennes au minimum) doivent être protégées. La mise en oeuvre d’un ou plusieurs paratonnerres fait l’objet de modalités précises exposées dans la norme NF C 17-100 et -102. Dans les régions où le niveau kéraunique (Nk) est supérieur à 25 (nombre de fois par an où l’on entend le tonnerre), un paratonnerre est obligatoire pour protéger les bâtiments alimentés par voie aérienne.

Panneaux Solaires
Chauffage, la réglementation

Il convient de se référer à plusieurs normes. La NF P52-612 concerne les systèmes de chauffage dans les bâtiments avec une méthode de calcul des déperditions calorifi ques de base ; la NF EN 15316-1 à 4-7 concerne les systèmes de chauffage des bâtiments avec une méthode de calcul des exigences énergétiques et des rendements de systèmes.

Ventilation, la réglementation

La NF EN 13779 concerne la ventilation dans les bâtiments non résidentiels et enfi n, la NF EN 15239 à 15243 concerne la ventilation des bâtiments.

Le parafoudre, une protection obligatoire

La norme NF C 15-100 impose un parafoudre dans les cas suivants :

Densité de foudroiement

PAROLE D’EXPERT

Quel mode de chauffage choisir ?

Bien choisir son mode d’énergie au préalable conditionne ensuite le choix de l’installation de chauffage. Parmi les énergies traditionnelles, on opte pour l’électricité, le gaz ou le fioul. Le chauffage électrique se diffuse par rayonnement, mais les technologies sont plus variées : le convecteur, le radiant, le radiateur à inertie ou à accumulation, le plancher chauffant ou, plus rare, le plafond rayonnant. D’importants progrès techniques permettent aujourd’hui de proposer des chaudières fioul performantes grâce notamment à l’amélioration de l’alliance entre le brûleur et la chaudière ou encore, grâce à l’utilisation de la technique de la condensation, GTU C 120. Le gaz naturel offre aussi de belles performances avec cette technique de la condensation.

Qu’en est-il des énergies renouvelables ?

D’énormes progrès techniques ont été réalisés offrant aujourd’hui des modes de chauffage très performants et peu polluants. Avec une installation solaire, écologique par excellence, on économise jusqu’à 60% des besoins en eau chaude sanitaire et 35% en coût de chauffage. L’aérothermie permet de capter les calories contenues dans l’air extérieur et de les restituer pour chauffer la maison grâce à une pompe à chaleur. De même, la géothermie permet de capter les calories contenues dans le sol. Les économies ainsi réalisées sont considérables. Le chauffage bois reste fort prisé. Chaleureux et convivial, il offre aujourd’hui un bon niveau de rendement avec une chaudière à granulés, une chaudière à bûches, un poêle à bois ou un insert ; il est certainement l’une des énergies du marché les moins coûteuses.

Qu’en est-il de la réglementation ?

En cas de recours à un mode de chauffage électrique dans les logements neufs soumis à la RT 2012, la réglementation impose un renforcement des performances thermiques du bâti. Dans les logements respectant la RT 2012, les installations de chauffage central fonctionnent à basse température. Le confort ressenti est alors nettement amélioré.

LES ÉNERGIES

Gaz naturel Propre, performant, silencieux, confortable, économique, peu polluant, pas de stock. Certifi cat de conformité obligatoire avant branchement sur réseau (Qualigaz).
Propane / GPL Propre, performant, silencieux, confortable. Réservé aux zones sans gaz, rurales. Stockage en bouteilles ou cuve. Normes produits. Approvisionnement par pétrolier. Normes d’installation à respecter. Certifi cat de conformité obligatoire.
Fioul Performant, propre pour les nouvelles chaudières, confortable, économique. Stock intérieur ou extérieur (aérien ou enterré).
Bois / charbon Économique, exploitation personnelle. Le stockage, l’alimentation et les déchets sont à prendre en compte dans votre réfl exion. Plus propice pour régions boisées.
Électricité Pratique, propre, silencieux, sans stock, pour tout type d’habitat. Exploitation coûteuse (attention à votre isolation !).
Solaire Pratique, propre, silencieux, sans stock, pour tout type d’habitat. Exploitation coûteuse (attention à votre isolation !). Possibilité de prime (Plan soleil). Pour prime chauffe-eau solaire, voir ADEME pour avoir la liste des référents Qualisol.
Aérothermie/ géothermie Avec la géothermie, la pompe à chaleur récupère les calories contenues dans le sol grâce à des capteurs horizontaux ou verticaux. La chaleur est diffusée à l’intérieur de l’habitat par des ventilo-convecteurs, des radiateurs ou un plancher chauffant. Avec l’aérothermie, la pompe à chaleur récupère les calories contenues dans l’air. Deux types de pompes sont alors utilisés pour l’aérothermie : air-air avec l’utilisation d’un ventilo-convecteur ou air-eau avec l’utilisation d’un condenseur. L’air et la terre sont deux sources d’énergies naturelles renouvelables et inépuisables.